L'histoire du lieu...


Du couvent des Hospitalières à l’hôtel Le Champlain

Après le siège de Richelieu (1627-1628), La Rochelle rouvre ses portes à la religion catholique. Le roi Louis XIII ordonne, entre autre, que les religieuses migrent aux Hospitalières, situées entre la rue Rambaud et la rue Saintes Claires, un emplacement qui regroupait alors jardins, couvent et hôpital.
Les sœurs Hospitalières furent expulsées à la fin du 18ème siècle par la ville qui acquiert alors le couvent pour le transformer en champ de foire jusqu’au début du 19ème siècle. Une partie du couvent sera ensuite revendue à un notable qui en fera un hôtel particulier à la moitié du 19ème siècle. 

L’Hôtel le Champlain et son jardin à la française occupent à ce jour une partie de cet ancien couvent.

3 siècles, 3 générations, 3 hôtelières , 3 étoiles

C’est en 1942 que Marie-Hélène et Henri Brisson achetèrent cet ancien hôtel particulier. Quelques années plus tard, en 1948, ils l’agrandirent pour le transformer en hôtel commercial en plein centre-ville de La Rochelle.

L’hôtel fut baptisé « Le Champlain » par Marie-Hélène Brisson qui avait en admiration l’explorateur Samuel de Champlain pour son côté avant-gardiste et pionnier, personnage à résonnance historique en Charente-Maritime. Dans les années 1980, l’hôtel fut repris par leur fille unique, Christiane Jouineau, qui sut continuer et cultiver l’héritage du bon goût et de l’hospitalité.

Depuis 2005 à nos jours, sa fille Anne Jouineau, assure et poursuit la pérennité d’un héritage familial en accompagnant l’établissement hôtelier dans le 21ème siècle, associant toute la modernité souhaitée par les clients avec l’hôtellerie traditionnelle tout en maintenant l’assurance d’une qualité de service personnalisé.